PARTAGER

Depuis quelques semaines déjà, vous ne le supportez plus. Entre ses p'tites réflexions désagréables et son manque flagrant de bienveillance, Chouchou n'est définitivement plus le Prince Charmant des débuts. Pour mieux comprendre ses réactions, découvrez les conseils de Paul Dewandre, auteur du spectacle Les Hommes viennent de Mars et les Femmes de Vénus.

Règle n°1 : les Hommes pensent « compétence » ; les Femmes pensent « relations »

Vous n'avez pas pu le manquer : les hommes ont un sens de la performance particulièrement développé... Ce qui compte, à leurs yeux, c'est de faire « mieux que », « plus vite que » et surtout, que l'on reconnaisse publiquement leur compétence ! Ainsi, durant un voyage en voiture, par exemple, l'Homme aura pour objectif d'atteindre le point B au plus vite, sans forcément se soucier du paysage, de l'ambiance, de la musique...

De notre côté, ce n'est pas exactement la même chanson : nous sommes davantage attentives à la qualité des relations que nous entretenons avec notre entourage. Peu importe qui a gagné le jeu, du moment que tout le monde s'est amusé !

À lire : Il est accro à son boulot, ça se soigne ?

Règle n°2 : les Hommes expriment des faits ; les Femmes expriment des ressentis

« Oh lala, il y avait des embouteillages, j'ai mis 3 heures à rentrer aujourd'hui ! » Bien sûr, c'est exagéré : avec cette petite phrase, vous voulez faire comprendre à Chouchou que l'attente a été longue, limite insupportable. Bref, vous essayez de partager un ressenti.

Sauf que l'Homme, lui, a besoin de faits – précis et exacts. Du coup, lorsque vous lui dites que vous avez « mille choses à faire », il vous reprend : « non, tu ne peux pas en avoir autant, c'est impossible ». Son côté pointilleux vous agace, votre côté exagéré l'exaspère... La dispute n'est pas loin.

Une solution pour mieux communiquer ? Commencez vos phrases par « C'est comme si » et terminez par « Tu peux imaginer ce que je ressens ? » : Monsieur comprendra que vous parlez de manière exagérée et ne cherchera pas à vous corriger ! Exemple : « C'est comme si j'avais mis trois heures à rentrer du travail, tu peux imaginer ce que je ressens ? ».

Règle n°3 : les Hommes sont séquentiels ; les Femmes sont multitâches

C'est bien connu : les hommes ne peuvent faire qu'une chose à la fois tandis que les femmes sont multitâches. Si ce cliché est parfois franchement réducteur, il reflète malheureusement une réalité...

Chez l'Homme, c'est la politique du « une chose à la fois » qui prime. Monsieur se concentre sur une tâche, qu'il exécute du mieux possible. C'est la raison pour laquelle il ne « voit pas » la poubelle que vous avez (astucieusement) laissée à côté de la porte d'entrée afin qu'il la descende en allant au travail : il va au travail, point.

Ce n'est pas un manque d'attention de sa part : juste son fonctionnement normal. Soyez indulgentes !

Je vis avec un maniaque, comment le calmer ? Nos astuces.

Règle n°4 : les Hommes taisent leurs problèmes ; les Femmes en parlent

Lorsqu'il est confronté à une difficulté, l'Homme ne le crie pas sur les toits : à ses yeux, évoquer un problème, c'est comme reconnaître son incompétence à le résoudre. Or, on l'a dit : le plus important, aux yeux de l'Homme, c'est de paraître compétent en toutes circonstances...

Lorsqu'il se résigne à demander de l'aide, il se tourne forcément vers quelqu'un qu'il juge plus compétent que lui – d'où l'importance de la hiérarchie dans les milieux traditionnellement « masculins », l'armée par exemple.

De notre côté, il n'y a aucune honte à demander de l'aide : évoquer ses problèmes n'est pas une faiblesse et c'est même une occasion d'entrer en contact avec quelqu'un, de partager quelque chose avec autrui.

Règle n°5 : le Masculin est un téléobjectif ; le Féminin est un grand angle

Voilà une comparaison qui parlera sûrement aux mordu(e)s de photo... La vision masculine s'apparente à un téléobjectif : il voit loin, il a l’œil perçant, mais son champ de vision est très étroit. La vision féminine, elle, est plutôt panoramique : elle voit davantage de choses (comme un objectif grand angle)... mais avec moins de précision !

Règle n°6 : les Hommes sont attentifs à leurs besoins ; les Femmes, à ceux des autres

On le sait : les femmes sont naturellement attentives aux besoins des autres. Et, dans l'idée féminine (erronée, évidemment), s'occuper des autres a pour corollaire que les autres s'occupent de soi en échange. Par le jeu des vases communicants, chacun est satisfait.

Sauf que le fonctionnement masculin est inversé. Concrètement, si chacun s'occupe de soi, tout le monde est content. Mieux : savoir se prendre en charge soi-même est une preuve de compétence !

Règle n°7 : les Hommes sont uniques ; les Femmes font partie d'un groupe

Un groupe d'amies, une communauté, une famille... Les femmes ont le sentiment de faire partie d'un tout. Elles aiment tisser des liens, entretenir des relations avec leurs proches. Les hommes, au contraire, aiment se sentir uniques - même au sein d'un groupe d'amis, il y a une hiérarchie.

Règle n°8 : les Hommes aiment la routine ; les Femmes ont besoin de variété

Dans la vision masculine des choses, inutile de changer une équipe qui gagne ! Ainsi, l'Homme ira toujours au même restaurant, commandera toujours le même plat, rachètera les mêmes chaussures lorsque les siennes seront usées... Cette résistance au changement est (une fois encore) liée à l'importance que revêt la notion de compétence à ses yeux : faire autrement, essayer autre chose, c'est prendre le risque d'échouer. Et ça, pas question.

On s'en doute : le fonctionnement féminin est totalement différent. On a mangé chinois hier, pourquoi ne pas commander des pizzas ce soir ? Et si on repeignait la cuisine ? Et si je renouvelais complètement ma garde-robe ? Forcément, ça peut engendrer des conflits...

Attention : l'idée n'est absolument pas de mettre les gens dans des « cases » ni de les réduire à cette seule dimension d'Homme ou de Femme. Personne n'est à 100 % masculin ou féminin ! Chacun oscille entre ces deux pôles, parfois à plusieurs reprises au cours d'une même journée...

À lire :Hommes-Femmes, mode d'emploi, Paul Dewandre, éd. Michel Lafon.

Comment éviter les disputes en couple ?


Source : Femme actuelle

Femme actuelle

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here