PARTAGER

Le sarouel signe son grand come back. Et la bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas utile d’être top-modèle pour pouvoir le porter avec élégance et classe. Essayer ce pantalon fluide, à l’entrejambe tombant.

Petite histoire du saroual

Les origines du Saroual seraient persanes et remonteraient à des périodes des plus reculées. Cet habit d’homme, souple, ample et confortable a été porté par les cavaliers nomades d’Asie.

En Afrique du Nord, les cavaliers numides l’adoptèrent allant jusqu’à le tailler pour les femmes cavalières et guerrières de la même époque et devint synonyme d’élégance féminine dans l’Algérie numide, musulmane puis ottomane…

Comment choisir le sarouel ?

On ne le répètera jamais assez : pour faire le bon choix, quel que soit le vêtement, il faut l’essayer ! C’est d’autant plus vrai avec certaines pièces de la garde-robe comme celle-ci. Matière, coupe, couleur… Soyez attentive au moindre détail pour donner le ton à votre tenue.

Avec quoi le porter ?

Le sarouel est le vêtement par excellence pouvant allier confort et chic : avec des talons ou des spartiates, à vous de choisir votre style.

Le sarouel doit se porter blousant et surtout long. Ce qui est beau dans le sarouel c’est justement ce paradoxe bouffant/serré sur la même pièce. Donc on récapitule, le sarouel enveloppe la cheville tout en étant ample au niveau des hanches.

Pour jouer avec cet effet ample, le plus important c’est de marquer la taille. Bannissez les hauts larges, un top près du corps assemblé à une petite veste cintrée c’est l’idéal pour aller avec un sarouel. Le tout est d'accentuer la taille pour que votre silhouette garde toute sa féminité.

Petite astuce pour les femmes enceintes : le Sarouel à ceinture smockée a déjà fait beaucoup d'heureuses durant leur grossesse grâce au maintien et à l'aisance apportés.

 

Yolande Jakin

 


Source : Femme Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE