PARTAGER

Dans nos vies bien remplies, il peut arriver que l'on croise son(sa) amoureux(se) en courant d'air sans lui accorder beaucoup d'attention. Alors, comment conserver une place à sa sacro-sainte libido et préserver son couple ?

« Il est important de ne jamais perdre le contact physique, se prendre dans les bras au moins une fois par jour, en dehors de la sexualité », prévient d’emblée Jean-Claude Piquard, sexologue clinicien. C’est le minimum vital quand on est en surcharge de travail, qu’on doit s’occuper des enfants et aussi trouver le temps de dormir.

Si, d’après vous, toutes les raisons sont bonnes pour s’adonner à faire autre chose que l’amour avec votre partenaire, vous faites bien de lire cet article. Il n’est jamais trop tard pour empêcher sa libido de partir en fumée ou en sucette, comme vous voudrez. Et pour cela, plusieurs moyens existent.

« Se toucher, se caresser, c’est dire à l’autre "je t’aime", même si on n’a pas la force de faire l’amour. Ces contacts corporels sont autant de portes d’entrée possibles vers un rapport sexuel », explique Jean-Claude Piquard. Ne plus se toucher, c’est prendre le risque que l’un ne se sente plus aimé ! » Rien que ça…

Les quatre conseils d'un sexologue

« Après des journées chargées, on n’a pas forcément l’énergie pour faire l’amour pendant une heure. On peut alors faire l’amour en mode économie d’énergie, soit environ 15 minutes. Cela permet de se détendre. »



Profitez aussi de la différence de la testostérone de monsieur pour faire de la variation de vos désirs une force et en jouir à l’unisson. « Les hommes ont un taux de testostérone plus élevé que les femmes, ils ont souvent plus de désir. Ce désir masculin est aussi une opportunité, une aide pour maintenir la sexualité dans le couple, à condition que les deux amants sachent jouer de leurs différences de désir. »



Enfin, faites taire le fameux dicton "qui se ressemble s’assemble". Foutaises ! L’un des principes de base de la sexualité, c’est justement l’attraction pour ce qui a l’air différent de soi, toutes sexualités confondues (l’altérité n’étant pas nécessairement de sexe différent). « Lorsqu’on rencontre une nouvelle personne, le désir peut jaillir et nous surprendre. Dans un couple, avec le temps, on se connaît de mieux en mieux et le désir risque de diminuer. Un bon moyen de maintenir le désir est de faire sentir à l’autre à quel point on est différent. Dans les petites disputes où personne n’a raison, concluez sur un mode : "C’est parce que je ne te connaîtrai jamais vraiment que je te désire autant". » Saupoudrez de quelques petits surnoms salaces, et le tour et joué.



Ne minimisez pas non plus l’importance de partir prendre l’air en tête à tête. « La vie trépidante et une sexualité rapide ne sont pas la panacée. D’où l’importance d’organiser des week-ends ou des vacances tranquilles où on pourra se retrouver et donner libre cours à une sexualité plus expressive. Certains week-ends, pensez par exemple à faire garder les enfants pour avoir le temps de rester au lit… »  C’est vital pour votre couple !

 

Source: santemagazine.fr


Femme Afrique

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here