PARTAGER

Le goitre est une augmentation du volume de l'ensemble de thyroïde. Il est en rapport avec une augmentation du capital folliculaire, du nombre ou de la taille des vésicules. Il peut faire partie d’une pathologie thyroïdienne (Basedow, Hashimoto, goitre multinodulaire toxique, goitre lié à un trouble de l’hormonogénèse, voire cancer occupant toute la glande). On appelle goitre « simple » un goitre qui ne fait pas partie des pathologies citées plus haut.

Le goitre simple est largement favorisé par une carence iodée, même modeste. Si vous êtes diagnostiqué avec le goitre, la chirurgie n’est pas la seule solution. Vous pouvez essayer différents remèdes pour réduire la taille de la glande thyroïde et le soulagement des symptômes.

L'alimentation joue un rôle non négligeable dans les pathologies thyroïdiennes et un certain nombre d'aliments doivent être évités autant que faire se peut. D'autres, à l'inverse, doivent être privilégiés pour favoriser le bon fonctionnement de la glande thyroïde. 

De façon générale : il faudra éviter :  les crucifères (les choux), le soja, les arachides. En revanche on pourra sans crainte consommer des aliments tels que : l'ail, l'oignon, les poissons, les crustacés, l’ananas, l’oseille, l'huile de coco...

 

Florence Bayala


Femme Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE