PARTAGER

ARTÈRES – En cas d’hypertension, la pression artérielle doit être baissée grâce à un traitement hypotenseur. Mais une nouvelle étude montre que trop la diminuer expose le patient à un risque accru d’infarctus ou d’ AVC.

Abaisser la pression à tout prix aurait un prix. Surtout pour les patients atteints d’une maladie coronarienne. Une étude publiée dans la revue The Lancet révèle ainsi que les traitements de l’hypertension trop agressifs mettraient en danger la santé de ces patients. 

Le Pr Philippe Gabriel Steg, l’auteur principal de ces travaux a ainsi affirmé lors du Congrès de la Société européenne de cardiologie, qui se tenait jusqu’au 31 août à Rome (Italie) : "il existe une possibilité que les patients atteints d’une maladie coronarienne aient un afflux insuffisant vers le cœur si leur pression artérielle est trop faible."

La bonne moyenne : 130/85

Pour arriver à ce constat, les scientifiques ont passé au crible les données de 22 600 patients souffrant d’une maladie coronarienne pendant cinq ans. Tous suivaient un traitement hypotenseur et leurs médicaments réduisaient aussi bien la pression systolique (lors de la contraction du cœur) que diastolique (entre deux contractions).

Les moyennes révèlent des seuils un peu plus élevés que les seuils normaux, soit140 /80 millimètres de mercure. Mais surtout, les résultats révèlent qu’une tension artérielle trop basse (en-dessous de 120/70) augmente le risque d’accident cardiovasculaire à hauteur de 56%. Le risque de décès, lui, grimpe de 41%. 

Ces conclusions vont dans le sens des recommandations de la Société européenne de cardiologie (ESC). Celle-ci préconise de rester entre 130 et 139 millimètres de mercure pour la pressions systolique et 85 pour la diastolique. L'équivalent d'une tension normale élevée. Réduire la pression artérielle est, bien sûr, nécessaire en cas d’hypertension mais des objectifs trop élevés peuvent s’avérer dangereux pour le cœur. 

 

Source : autre presse


Femme Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here