PARTAGER

La figue est le fruit que produit le figuier ou ficus carica, cet arbre caduc mesurant de 6 à 10 m de haut. Les figues offrent de nombreux bienfaits et vertus pour la santé. En réalité, il produit une inflorescence charnue, appelée sycone et que l’on qualifie improprement de fruit. Le figuier appartient à la famille des Moracées, il est originaire de Syrie, d’Afghanistan et de Méditerranée.

La figue et ses bienfaits sur la santé

La figue est très nourrissante, facile à digérer et laxative : avis donc aux personnes constipées et dyspeptiques (les sujets dyspeptiques ressentent des sensations inconfortables au niveau de la partie haute du tube digestif).

Autre vertu : la figue est émolliente et adoucissante. Avec le raisin sec, le jujube et la datte, la figue sèche fait partie des « quatre fruits pectoraux ». On peut également l’utiliser seule en cas de rhume opiniâtre ou de bronchite mais aussi contre la coqueluche ou la pneumonie.

Vous avez la gorge irritée ? En gargarismes, la décoction de figues se révèle très efficace. Elle est également excellente contre la toux, l’enrouement et les fluxions dentaires (inflammation douloureuse des gencives ou de la joue, causée par un foyer infectieux dentaire).

Vous souffrez d’un abcès dentaire ? En attendant de voir votre dentiste, vous pourrez vous soulager en appliquant sur l’abcès un cataplasme maturatif.

Dernier bienfait à retenir précieusement : le suc laiteux que sécrète le figuier contient une enzyme très efficace contre les cors et les verrues.

Le saviez-vous ?

Utilisation interne :

Décoction pectorale de figues : 80 à 100 g de figues sèches par litre d’eau.

Sirop de figue : faire bouillir 500 g de figues par litre d’eau jusqu’à réduction de moitié. Passer et y mélanger 250 g de miel. Agiter et consommer par cuillères à soupe. Contre les irritations de la gorge.

Café de figues : comme le vrai café, la café de figues se prépare en infusion avec de la poudre de figues torréfiées. Pectoral.

Utilisation externe :

Décoction de figues : en gargarismes très adoucissants. Vous souffrez d’un abcès dentaire ? Appliquer une moitié de figue chaude entre la joue et la gencive.

Cataplasmes de figues : cuites dans l’eau ou le lait, les figues font des cataplasmes parfaits pour faire mûrir les abcès et les furoncles.

Suc de figuier : appliquer deux fois par jour sur cors et verrues.

Cultiver la figue pour ses bienfaits

Pour pousser, le figuier a besoin d’une exposition ensoleillée, chaude, abritée des vents froids (il lui faut un minimum de 10 °C). Le figuier s’épanouira dans toute bonne terre bien drainée et calcaire.

Astuce :

Pour protéger le figuier du froid, il suffit de rapporter la terre sur la souche. Ne vous inquiétez pas si les rameaux meurent, la plante repartira de la base.

La figue en pot ?

Vous pourrez cultiver sans problème le figuier dans un bac, il devrait tenir 5 ou 6 ans. En bonsaï, le figuier parvient à donner des fruits.

Gare aux petites bêtes !

Attention aux cochenilles – kermès virgule – et à la larve de la mouche, qui détruit les figues lorsqu’elles arrivent à maturité. Quant aux rameaux, ils sont souvent malmenés par la maladie du corail, les scolytes (insectes parasites) et le longicorne du figuier.

La figue en cuisine pour ses bienfaits

La figue se consomme crue ou cuite à la poêle, pochée, rôtie en confiture, en compote ou sèche. Avec la figue, on fabrique du vin ou de l’alcool (boukha). Le latex du figuier (de l’arbre donc) sert à faire cailler le lait dans les préparations de fromages.

Apports nutritionnels de la figue

La figue fraîche apporte 57 kcal/100 g, la figue sèche apporte 300 kcal/100 g. La figue se révèle riche en fibres, potassium et sels minéraux. Autre point positif : elle est très digeste.

Idées gourmandes :

En dessert, rient que nature, les figues sont succulentes. Toutefois, vous pouvez y ajouter un peu de sucre ou les accompagner de crème glacée.

En hors d’oeuvres, les figues font fureur avec du jambon cru.

Elles accompagnent également à merveille les viandes blanches et les volailles.

Quelques synonymes de « figue »pour briller en société…

On surnomme aussi la figue « brou » ou « caprifiguier ».

 

Source : jardiner-malin.fr


Femme Afrique

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE