PARTAGER

La natation est un sport complet. L’effet d’apesanteur ressenti lorsqu’une personne est immergée dans l’eau permet de travailler l’ensemble des muscles tout en douceur. Un véritable allié des femmes, elle sculpte le corps, affermit et allonge tous les muscles, modelant ainsi un véritable petit corps de sirène. On perd 560 calories après 45 min d’effort pour une personne de 70 kg perdue. Découvrez ses nombreux bénéfices.

La natation sollicite l'ensemble des muscles du corps et qui développe l'endurance, également de manière harmonieuse l'appareil respiratoire et pulmonaire. Elle permet aux articulations d'être déchargées du poids du corps limité sur les articulations. Enfin, il s'agit d'une activité sportive qui apaise et décontracte.

La flottabilité du corps étant de 80 %, des mouvements difficiles à réaliser au sol peuvent être facilement exécutés dans l’eau. De plus, une charge supplémentaire de poids n’est pas nécessaire puisque le milieu aquatique offre lui-même une résistance.

Une pratique régulière de la natation permet de tonifier les muscles des bras, des jambes et du tronc.

En plus de faire appel à l’ensemble des muscles du corps (biceps, triceps, abdominaux, quadriceps, etc.), la natation sollicite l’appareil respiratoire et les capacités cardiovasculaires.

Il s’agit de l’une des activités physiques les plus efficaces pour améliorer le retour veineux. La natation permet ainsi de limiter les risques de maladies cardiovasculaires puisque, tant au repos qu’à l’effort, le travail du cœur est facilité.

L’état d’apesanteur procuré par l’eau permet à tous les muscles de se relâcher, ce qui rappelle la position du fœtus dans le ventre de sa mère. Ainsi, les tensions et le stress s’évaporent laissant place à un sentiment de bien-être.

Les différents types de nages : la brasse, le crawl, le dos, le papillon... et leurs variantes :

- La brasse est la nage la plus pratiquée, et sans doute la plus simple parce qu'elle ne nécessite pas de mettre la tête sous l'eau (sauf dans le cas de la brasse coulée, une variante de la brasse qui implique de mettre la tête sous l'eau un mouvement sur deux pour gagner en vitesse).

- Le crawl est la nage la plus rapide. La position du nageur offre moins de résistance à l'eau en crawl que dans les autres nages, car quasiment tout le corps, y compris la tête, est immergé dans l'eau. Il existent différentes variantes du crawl : le crawl chinois, le crawl rattrapé...

- Le papillon est la nage la plus technique, que ce soit pour la coordination des mouvements ou pour la respiration. Elle est plutôt réservée aux nageurs les plus sportifs.

- Le dos, ou dos crawlé : une fois maîtrisée, cette nage permet une véritable détente. Elle permet de faire travailler le dos, et est souvent recommandée par les kinésithérapeutes.

Les bienfaits de la pratique sportive sont donc multiples et la natation présente des avantages particuliers notamment au niveau musculaire et articulaire. Il n'est pas forcément nécessaire de s'entraîner de façon très intensive pour commencer à en bénéficier, 2 séances de 30 minutes par semaine à intensité modérée peuvent suffire pour ressentir les premiers effets positifs. Cependant ceux-ci n'apparaîtront pas immédiatement et il sera nécessaire d'être régulier et de pratiquer pendant plusieurs mois.

Quelques recommandations

Le port du bonnet de bain est très important tant par mesure d'hygiène que pour la protection des cheveux. Les lunettes sont fortement conseillées, notamment dans les piscines grand public, où l'eau est très chlorée. Elles permettent d'éviter les irritations des yeux et donc les micro lésions de la cornée induites par le chlore. Les personnes qui ont des problèmes d'oreille peuvent porter des bouchons adaptés. Chaque pratique possède également des équipements spécifiques : pince-nez pour la natation synchronisée, bonnet avec protection d'oreille pour le water-polo.

 

Mam Dieng


Femme Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here