PARTAGER

La groseille, voilà un fruit qui explose littéralement en bouche. Disponible sur les étals de nos marchés de juin à septembre, elle est idéale pour les desserts estivaux, mais aussi en apéritif.

Le fruit du groseillier se décline en une multitude de couleurs. Nous connaissons tous la version « rouge vif ». Mais cette baie peut tout aussi bien être blanche, violette, jaune… En fait, il existe plus d’une cinquantaine de variétés.

La groseille est l’un des fruits contenant le moins de glucides. Elle est donc très pauvre en calories. En revanche, c’est un concentré de vitamines ! Elle est en effet une excellente source de vitamine A et C. Mais ce n’est pas tout. Elle regorge de fibres, de potassium et de fer. C’est enfin une pourvoyeuse de quercétine, l’un des flavonoïdes les plus actifs.

Faites le bon choix

Les groseilles sont le plus souvent vendues en barquettes. Les fruits, très fragiles, doivent être intacts et bien colorés. « Vous pouvez les conserver dans le bas du réfrigérateur pendant 2 ou 3 jours », explique l’Interprofession des fruits et légumes frais (Interfel). « Plus vous les réfrigérerez rapidement après leur achat, plus les groseilles se conserveront longtemps. Mais pour profiter au mieux de leur concentration en vitamines, consommez-les au plus vite après l’achat! »

Côté cuisine, rien de tel que les consommer fraîches et natures. Mais avec quelques gestes simples, vous avez de quoi agrémenter apéritifs, desserts et goûters.

« Parer une barquette de groseilles prend moins de 5 minutes », continue l’Interfel. « Lavez les baies à l’eau courante au dernier moment, juste avant de les préparer. Egrappez-les. Tirez délicatement les fruits avec les doigts pour les détacher. Ne vous fatiguez pas à épépiner les groseilles. Essuyez-les très délicatement avec du papier absorbant. »

Ainsi, une généreuse grappe de groseilles servira de merveilleux accompagnement d’un bol de céréales au petit déjeuner, d’une salade de fruits, d’une volaille rôtie, d’un magret de canard ou d’un poisson.

D’ailleurs saviez-vous qu’il existe une variété nommée « groseille à maquereau ». Elle est très développée au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Elle permet de réaliser une sauce d’accompagnement pour le maquereau, d’où son nom !

Enfin, plus insolite, sachez qu’en Normandie, ce fruit est parfois appelé castilles, mais aussi grades ou gradilles. En Bretagne, il est connu sous le nom de cassis rouge et cassis blanc.

 

Source : ladepeche.fr


Source : Femme Afrique

Femme Afrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here