PARTAGER

ETATS-UNIS. Il est présenté comme une alternative à l'anneau gastrique... Une alternative à l’anneau gastrique semble faire ses preuves en matière de traitement de l’obésité. 

Un ballon, contenu dans une pilule à avaler et qui se gonfle ensuite dans l’estomac, a en effet permis à des obèses de perdre près de 7 % de leur poids, d’après les résultats d’un essai clinique, annoncés mardi aux Etats-Unis. Il a réuni 347 participants obèses, dont l’indice de masse corporel (le poids divisé par la taille au carré) était compris entre 30 et 40. La moitié d’entre eux a avalé trois capsules, soit une toutes les trois semaines, tandis que l’autre partie du groupe a absorbé des capsules, mais sans ballon.

Six mois de traitement 

Bilan : au bout de six mois de traitement, les premiers ont perdu en moyenne 6,81 % de leur poids, et les seconds 3,59 %. Les scientifiques ont également constaté que plus de six patients sur dix (64,3 %) avaient réduit leur poids d’au moins 5 %, contre seulement 3,2 % dans l’autre groupe. Une amélioration de la tension artérielle, de la glycémie et des taux de mauvais cholestérol (LDL) a aussi été observée chez les patients traités avec ce ballon, développé par la société américaine Obalon.

« Perdre deux fois plus de poids »

« Ce système (…) peut aider des personnes obèses à perdre deux fois plus de poids qu’en modifiant leur mode de vie », selon le Dr Shelby Sullivan, de l’Université Washington à Saint-Louis, qui a dirigé cette étude. Une bonne nouvelle, étant donné la grande difficulté d’une majorité de ces personnes à perdre du poids avec seulement un régime et de l’exercice, selon le spécialiste. Déjà commercialisé dans l’Union européenne, au Mexique et au Proche-Orient, le ballon gastrique Obalon n’a pas encore été autorisé à la vente aux Etats-Unis par la Food and drug administration (FDA), l’agence des médicaments.

Source : 20minutes.fr


Femme Afrique

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here